Le Grand Livre de la Maison Miniature (Éd. Fleurus) is now available in English version :
The Big Book of a Miniature House (GMC Publications
)

Photobucket rime avec…

Dans la série « Notre confiance flouée par certains hébergeurs, sur Internet… », voici un nouvel épisode inédit.

Il vient de sortir (en tout cas, je viens de le découvrir), Photobucket a décidé de bloquer l'affichage des images qui proviennent d'un autre site (« tiers » qu'ils nomment), sans avertir et en utilisant une expression des plus énigmatiques pour expliquer ce changement brutal.

En effet, sur les images de remplacement (par exemple, dans le tutoriel Sofa Louis XV), on peut lire : "Please update your account to enable your 3rd party hosting. For important info, please go to www.photobucket.com/P500.", ce qui veut dire : « Veuillez mettre à jour votre compte pour activer l'hébergement des tiers. Pour plus d'informations, visitez le site www.photobucket.com/P500. »



Photobucket considère donc que certaines de mes images sont à présent hébergées sur un autre site (— forcément, ce sont toutes celles que j'ai été obligée de ramener sur Blogspot, après que kazeo ait sombré corps et âme) et m'explique ce qu'est la "3RD PARTY HOSTING" (— on  se croirait dans la troisième dimension…).




— Est-ce que tout est perdu pour autant ?
En fait, une fois sur la page censée rassurer quant au devenir des photos concernées, on est informé que l'on peut restaurer le « contenu hébergé par un tiers » (— je rappelle quand même que ce sont mes photos et qu'elles proviennent de l'un de mes anciens blogs), en s'abonnant à « Plus 500 ».







— Qu'est-ce que « Plus 500 » ?
Photobucket propose trois options payantes à ses membres, mais seule l'option la plus chère permettra de retrouver les photos… prises en otages bloquées.

Cette option est disponible pour la bagatelle de 39,99 $ par mois, un rabais vous étant consenti, si vous optez pour l'abonnement annuel à… 399,99 $.




— Les photos sont-elles récupérables ?
Les images sont cependant toujours accessibles, depuis le compte de l'utilisateur, donc, je vais pouvoir les restaurer une à une (en les re téléchargeant l'une après l'autre), mais toutes celles qui ont été insérées sur d'autres sites, sur des forums, mises en liens, etc. sont définitivement remplacées par ces placards noirs qui ne disparaîtraient qu'en échange d'une rançon de 399,99 $.

Inutile de vous dire que je ne cautionnerai pas ce racket organisé.

Je ne vous dis pas « au prochain épisode »… :D (J'espère en avoir fini avec tous ces imprévus qui s'accumulent, en cet été bien mouvementé…)


Très beau dimanche et à bientôt. ♥  Léa



Commentaires

  1. :-) kafkaïen ou ubuesque.. bon courage Léa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Claude ! J'ai l'impression étrange que « quand y en a plus, y en a encore… ^^ » (je préfère en sourire).

      Supprimer
  2. Hi Lea. What a pain. My suggestion is paying the fee for Photobucket for one month, recover your photos in that month (if you can) and then switch to Flickr. It is free. These changes are extremely frustrating.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thank you,Shannon, for your kind suggestion, unfortunately, it will not work like that (it would be too beautiful ! :))

      The problem is not to recover my pictures (except the time it will take) I can do that uploading them one by one from my Photobucket account and put them again in each article where they are missing, as pictures are always into the account.

      So, I will be able to manage for my blog, but…the problem is that all the pictures that are on other websites, in links, also on forums (it is what Photobucket calls "3rd part hosting"), are blocked and will never be more visible (unless I pay the "ransom").

      Images are deblocked at the time ransom is paid, if payment stops, images are blocked again. ;)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

♥ Merci pour votre visite et pour avoir pris le temps de laisser vos impressions.
♥ À très bientôt, Léa